Désembouage Réseaux Chauffage et Climatisation

Télécharger la brochure désembouage

Depuis plus de 50 ans, Régé Therm est une entreprise leader dans le secteur du désembouage hydrodynamique des réseaux de chauffage et climatisation en France. L’entreprise réalise le traitement d’environ 10 000 logements par an, d’un millier de bureaux et d’une vingtaine de sites industriels.

Quelles sont les différences entre un désembouage lent et un désembouage hydrodynamique ?

Les particules présentes dans les canalisations se répartissent en moyenne de la manière suivante :

  • 5% des particules se trouvent en suspension (libres de tout déplacement)
  • 95% des particules sont collées contre les parois des matériaux (canalisations, radiateurs, batteries, …)

IMAG0969

Le désembouage lent est une erreur de langage, il s’agit uniquement d’une clarification du fluide caloporteur. Cette méthode enlève uniquement les particules en suspension. Pour ce faire, un produit chimique est injecté dans le fluide et « un pot à boue » dit clarificateur est installé en dérivation sur la canalisation principale de retour du fluide. Au terme d’une saison de chauffe ou de climatisation (environ 6 mois), après nettoyage régulier du clarificateur, 5 % seulement de l’ensemble des particules sont extraites.

Le désembouage hydrodynamique, réalisé par Régé Therm en quelques jours, consiste à extraire toutes les particules situées dans le fluide caloporteur (particules en suspension et particules collées contre les parois des matériaux).

Quelle est la zone géographique d’intervention de Régé Therm ?

La société réalise des travaux sur l’ensemble du territoire national et peut également se déplacer à l’étranger.

carte-france

Quels sont les secteurs d’activités de Régé Therm ?

La société travaille dans les secteurs de l’industrie, du tertiaire (bureaux, hôpitaux, écoles, etc) et de l’habitat collectif. Vous pouvez consulter notre liste de références au lien suivant.

Quels sont les clients de Régé Therm ?

Les clients de Régé Therm sont des exploitants énergétique, chauffage urbain, installateurs, industriels, copropriétés, syndics, organismes public, collectivités locales, particuliers …

Pour quelles raisons doit-on effectuer le désembouage d’un circuit de chauffage, de climatisation ou d’un plancher chauffant ?

pour quelles raisons

  • Remplacement de la ou des chaudière(s)
  • Changement du ou des groupe(s) de froid
  • Disfonctionnement de l’installation de chauffage ou de climatisation
  • Canalisations, batteries, échangeurs, etc… bouchés
  • Besoin d’économies d’énergie
  • Température non uniforme sur les unités terminales de chauffe (radiateurs, ventilo convecteurs, CTA, etc…)

A quelle période peut-on effectuer un désembouage ?

Le désembouage s’effectue de préférence en dehors de la période de fonctionnement du générateur d’énergie. Pour un système de chauffage : travaux réalisés de mars à octobre. Pour un système de climatisation : travaux réalisés de septembre à avril. Pour un système réversible : travaux réalisés dans les périodes de transition. En revanche, il est tout de même possible d’effectuer un désembouage hydrodynamique durant la période de fonctionnement. Exemple : pour un circuit de chauffage, nous augmentons la température de consigne de réduit de nuit de plusieurs degrés. Durant la journée, le chauffage est arrêté et le bâtiment conserve sa température temporairement grâce à l’inertie thermique de l’immeuble pour une période de dix heures. Cette méthode est réitérée chaque jour durant la période globale d’intervention.

En quoi consiste le désembouage hydrodynamique ?

désembouage réseau de chauffage et climatisation

Le désembouage hydrodynamique consiste à extraire les dépôts de matières colloïdales (vases, boues, sable, rouille, hydroxyde de fer, etc …) contenues dans l’installation de chauffage et de climatisation et plus particulièrement en point bas et dans les zones de moindre turbulence. En effet, la décomposition des eaux stagnantes et du métal dans les installations thermiques conduit à la fabrication d’un dépôt qu’il faut enlever ou retirer. Ces dépôts provoquent des bruits, des pertes de charge, le déséquilibrage hydraulique des circuits et une surconsommation d’énergie. Le confort sera rendu possible grâce à une bonne répartition de l’énergie calorifique. Le désembouage hydrodynamique réalisé par la société Régé Therm est le seul moyen d’optimiser la durée et la rentabilité de vos installations de génie climatique !

Quels sont les atouts du désembouage par Régé Therm ?

Régé Therm a développé ses propres produits chimiques de désembouage nommés « Régé Therm » en collaboration avec un laboratoire industriel. Nous disposons d’une gamme complète de trente produits adaptés à la nature des matériaux de chaque installation. Pour chacun de nos produits, il existe une Fiche Données Sécurité (FDS) et une Fiche Données Techniques. L’entreprise a conçu l’aménagement de ses propres véhicules utilitaires. Ils sont équipés de compartiments étanches, bacs de rétention, zones spécifiques de produits acides et basiques, armoire électrique, transformateur, ventilation de chacune des zones, suspensions pneumatiques, filtres Régé Therm, pompes, flexibles … Régé Therm développe ses propres filtres. A ce jour, nous avons réalisé la 5ème génération de filtres, permettant de traiter simultanément l’intégralité du débit du circuit en cours de désembouage. Nos canalisations souples de raccordement sont au minimum en diamètre 40 mm, afin d’obtenir un débit important garantissant une grande vitesse du fluide traité et un minimum de perte de charge singulière. Le désembouage hydrodynamique Régé Therm s’effectue dans un délai plus court que le désembouage « lent ». Le délai moyen de réalisation est d’une à deux semaines alors que pour un désembouage « lent » il faut compter une saison. Notre flotte de véhicules utilitaires « désembouage » est soumis à la règlementation relative aux transports des marchandises dangereuses par route (ADR), et fait l’objet de contrôles périodiques. Nous disposons d’équipes dédiées à des travaux planifiés et à des travaux d’urgences (intervention sous 24 heures). Régé Therm peut s’adapter aux contraintes de ses clients : travail de nuit, le week-end, jours fériés, en août, etc … Nos techniciens sont formés à travailler dans tous types de milieux (centrales nucléaires, bâtiments classés, industries (zone blanche), hôtels de luxe, logements sociaux …) Ils disposent également d’habilitations : habilitation au travail en Atmosphère Explosif (ATEX), en milieu confiné, et sur des habilitations électriques, Toute demande de devis nécessite le déplacement sur site d’un de nos technico-commerciaux. En effet, il est impossible de réaliser un devis personnalisé sans une visite de l’installation au préalable, chaque installation hydraulique étant unique. De par la complexité de son activité, Régé Therm n’emploie pas de sous-traitant ni de personnel intérimaire. L’ancienneté moyenne de techniciens de Régé Therm est de 15 années.

Pourquoi les réseaux fermés s’embouent-ils ?

Toute eau contient de l’oxygène libre en dissolution, ce qui, même en circuit hermétique (dit circuit « fermé »), provoque une oxydation et une formation de boues amorphes.

échantillon désembouage hydrodynamique

Ce problème s’accentue dans les installations polymétalliques (fer et cuivre par exemple), où le matériau le moins noble (fer) est consommé largement par le cuivre, créant une oxydation importante se transformant en dépôts lourds. Ce sont les oxydes ferriques (oxyde de fer) qui constituent en règle générale 70 % des boues se trouvant dans les réseaux, les 30 % restants étant composés par des sables de fonderie (matières organiques). Ces boues demeurent en suspension dans les parties de l’installation à circulation rapide (tout du moins quand celle-ci est en fonctionnement) et se déposent dans les zones à circulation lente et en général partout lorsque l’installation est à l’arrêt, obstruant ainsi les coudes, les fonds de radiateurs, les vanneries et les circulations horizontales.

Ces boues alourdissent considérablement la densité de l’eau, créent des pertes de charge singulières et empêchent le fluide caloporteur de circuler normalement là où il n’y a pas d’obstruction. Pour obtenir malgré tout une température ambiante souhaitée, il faut compenser par un débit de circulation plus important et/ou augmenter la température de départ, provoquant par la même une surconsommation d’énergie.

Quelle est la fréquence de nettoyage (par type de conception) ?

Il n’existe pas de fréquence type de nettoyage. Cette fréquence dépend de nombreux paramètres : qualité de l’eau, température, pression, nature des matériaux, diamètre des canalisations, temps d’utilisation du fluide caloporteur, quantité d’eau d’appoint injectée dans le fluide caloporteur, système réversible, etc …

Néanmoins, les fréquences de désembouage hydrodynamique approximatives sont les suivantes :

  • Radiateur fonte : 15 ans
  • Radiateur acier : 10 ans
  • Canalisation en acier et cuivre : 10 – 15 ans
  • Canalisation en P.E.R. (tuyaux en matériaux composites) : 5 – 7 ans

Quelle est la technique de désembouage Régé Therm ?

Pour des raisons de confidentialité, la technique de désembouage « Régé Therm » ne peut être expliquée en détail.
Le désembouage est effectué uniquement sur l’ensemble du réseau et non sur une partie du réseau.

désembouage by regetherm

Néanmoins, les principes fondamentaux du désembouage sont les suivants :

  • Prise de connaissance du réseau hydraulique à traiter par nos techniciens.
  • Prélèvement d’échantillons du fluide à traiter (à certaines zones stratégiques du réseau) ainsi que l’eau d’appoint. Envoi en laboratoire des échantillons dito.
  • Réalisation (par notre technicien ou par le client) d’une paire de piquages par réseau traité.
  • Raccordement de notre matériel sur l’installation en diamètre minimum 40/49 du générateur d’énergie (chaufferie ou groupe de production d’eau glacée) à notre camion atelier par l’intermédiaire de canalisations souples.
  • Injection de notre produit « Régé Therm NR1 »
  • Circulation du fluide caloporteur par l’intermédiaire de nos pompes afin d’homogénéiser la dilution du « Régé Therm NR1 »
  • Inversement régulier des sens de circulation du fluide et filtration de celui-ci par l’intermédiaire du filtre Régé Therm. Objectif : clarification du réseau.
  • Lorsque l’intégralité des particules en suspension a été captée – envoi d’air comprimé dans le réseau afin de créer des perturbations hydropneumatiques.
  • Inversion des sens de circulation du fluide, jusqu’à élimination complète de l’intégralité des particules collées.
  • Opérations identiques renouvelées circuit par circuit.
  • Traitement spécifique du générateur d’énergie.
  • Injection d’un produit préventif « Régé Therm » adapté à la nature des matériaux du circuit.
  • Prélèvement d’échantillons du fluide traité (à certaines zones stratégiques du réseau). Envoi en laboratoire des échantillons dito. Comparaison avec les analyses initiales. Relevé du compteur d’eau d’appoint.

Nota :
Avant chaque intervention tous les flexibles doivent être remplacés et les vannes manœuvrables.

REGETHERM propose également le détartrage de vos canalisations ECS ou producteur ECS. De plus, les techniciens peuvent réaliser un traitement anti-légionella dans les tours aéro ou réseaux ECS.

schéma procédé Désembouage Regetherm

 

 

Formulaire de contact

 

Verification