Double paroi rigide Cuve Essence

Télécharger la brochure

Présentation des systèmes Double Paroi Rigide sur Cuve hydrocarbure / essence (D.P.R.)

 

rigide1

Les systèmes Double Paroi Rigide (D.P.R.) pour cuve à fioul/essence ou cuve hydrocarbure en général permettent de transformer un réservoir simple paroi en réservoir double paroi, avec détecteur permanent de fuite de classe 1 (norme EN 13160).

Ils sont certifiés par le LNE.

Les systèmes D.P.R sont composés de revêtement multi couche, faits de résines époxy, de feuilles d’aluminium gaufrées et de fibres de verre.

La feuille d’aluminium gaufrée créé un espace interstitiel entre la paroi interne du réservoir de la cuve à fioul et la couche extérieure du système D.P.R.

Découvrez différentes images de notre process d’intervention ci-dessous :

Dans cet espace est créé un vide contrôlé en continu par un appareil de détection. Si le réservoir devait subir une perforation, il y aurait immédiatement une perte de vide, ce qui déclencherait l’alarme.

Les résines époxy utilisées sont certifiées pour résister à tous les carburants civils, miliaires, ainsi qu’à l’éthanol 95%, et bénéficient d’une garantie de 10 ans pour la bonne tenue au carburant déclaré.

Quelle est la méthodologie ?

a. Structure d’une équipe

  • Un responsable de chantier
  • Un technicien
  • Un assistant

b. Matériel employé

  • Véhicule atelier VL (Type Trafic)
  • Matériel de sécurité
  • Explosimètre

c. Heure de travail

Heures ouvrables habituelles
Possibilité d’adapter des horaires particuliers si nécessaire

d. Méthode de travail

Avant chantier :

  • Validation du planning de réalisation
  • Relevé de chantier et vérification des cuves, en accord avec la législation en vigueur (arrêté du 18 avril 2008)

Réalisation du chantier

  • Mise en place du périmètre de sécurité
  • Mise en place du matériel de chantier
  • Ouverture des plaques de trou d’homme (à charge du client)
  • Nettoyage et dégazage des cuves (à charge du client)
  • Contrôle à l’explosimètre
  • Transformation en double enveloppe suivant le procédé D.P.R.
  • Repli de chantier

e. H.S.E

  • Respect des heures de travail définies
  • Respect de notre charte RSE
  • Emploi du matériel de protection personnel
  • Présence du responsable de chantier

Quel est le mode opératoire ?

a. Ouverture de chantier

  • Etat des lieux
  • Signature du plan de prévention

b. Emprise de chantier

  • Périmètre de sécurité à l’aide de barrières de chantier

c. Relevé de chantier

  • Un relevé et la vérification de l’état des cuves seront réalisés avant le début des travaux, et un rapport sera transmis au client.

d. Exécution des travaux

Lors de l’exécution des travaux, la société TECHNI-FRAM est seule sur le site.
Toutes les cuves concernées par les travaux sont à notre disposition.
La ou les pistes concernées par les travaux sont fermées et la distribution suspendue.

  • Dessablage des cheminées de trou d’homme (à charge du client)
  • Ouverture des cuves
  • Nettoyage et dégazage, avec fourniture d’un certificat de dégazage (validité maximale 48H) et destruction des déchets avec fourniture Bordereau Suivi Déchets
  • Contrôle de l’explosimètre avant entrée dans la cuve
  • Sablage SA 2.5

Décapage et préparation de la paroi par sablage SA 2,5

rigide2

  • Transformation double enveloppe suivant le procédé D.P.R.

Passivation paroi par application d’un revêtement époxy bi-composant épaisseur 0,7 mm

Pose d’un profilé aluminium faisant fonction d’espace interstitiel de contrôle

Pose d’un complexe stratifié résine renforcée de fibre de verre, comprenant une couche de tissu de verre 450 g/m², épaisseur finie 0,8 mm et une résine époxy appliquée au rouleau

Vérification de l’étanchéité de la stratification au détecteur de porosité et mesure d’épaisseur du revêtement                                                                                                                              

Vérification de l’étanchéité de la stratification au détecteur de porosité et mesure d’épaisseur du revêtement

  • Finition antistatique

Application d’un revêtement époxy bi composants antistatique et état final

  • Installation du détecteur de fuite

Installation et mise en fonctionnement du détecteur

  • Contrôle du système complet
  • Fermeture des cuves

e. Réception de chantier

  • Nettoyage du chantier
  • Validation des travaux par expert indépendant certifié COFRAC, suivant l’arrêté du 18 avril 2008
  • Repli du chantier

Détecteurs utilisés

Nous utilisons uniquement des détecteurs de classe 1, suivant la norme EN 13160.
Ces détecteurs fonctionnent avec le vide.
Notre gamme de détecteur est certifiée pour tous les types de produits, diesel, fuel, carburants aviations, carburants militaires, milieux Atex.

ri17

Présentation technique

Préalables

Tous les réservoirs enterrés et/ou ICPE devront être équipés d’un système de double enveloppe muni d’un détecteur permanent de fuite d’ici au 31.12.2013 (arrêté du 18 avril 2008). L’installation d’un système D.P.R. dans un réservoir simple enveloppe permet de le mettre en conformité avec la législation actuelle. L’installation d’un système D.P.R. ne renforce pas le réservoir sauf si une stratification simple en matériaux composites a été réalisée au préalable. En conséquence, l’installation d’un système D.P.R. ne peut être envisagée que dans un réservoir étanche en bon état.

Contrôles préalables et obligatoires

Contrôle d’étanchéité

Le propriétaire de l’installation fournira à TECHNI-FRAM le PV d’étanchéité.

Inspection visuelle et technique du réservoir et prise de côtes

Une inspection visuelle et technique est réalisée par TECHNI-FRAM avant le début des travaux. TECHNI-FRAM se donne le droit de refuser l’installation d’un système D.P.R. Ce refus sera fondé sur les contrôles qui auront prouvé que le/les réservoir(s) ne sont pas aptes à recevoir cette installation. Dans ce cas, il faudra faire une mise en état du réservoir en réalisant un revêtement époxy de renforcement.

Installation d’un système D.P.R. et d’un détecteur permanent de fuite

  • Décapage et préparation de la paroi sablage SA 2,5
  • Masticage et réparation éventuelle des parties endommagées
  • Elimination des arêtes vives par application d’un mortier époxy
  • Passivation de la paroi par application d’un revêtement époxy bi-composant épaisseur finie
  • Vérification de l’étanchéité du revêtement posé au détecteur de porosité 15 kv
  • Contrôle d’épaisseur
  • Reprise éventuelle des parties défectueuses
  • Pose d’un profilé aluminium faisant fonction d’espace interstitiel de contrôle
  • Pose d’un complexe stratifié résine renforcée de fibre de verre, comprenant une couche de tissu de verre 450 g/m², épaisseur finie 0,8 mm
  • Vérification de l’étanchéité du revêtement posé d’un détecteur de porosité 3 kv
  • Reprise éventuelle des parties défectueuses
  • Vérification de l’étanchéité en dépression du composé revêtement époxy/profilé aluminium, minimum 0,4 – 0,6 bar
  • Application d’une couche de fermeture en résine époxy bi-composants épaisseur finie
  • Vérification de l’étanchéité sur l’ensemble au détecteur de porosité
  • Contrôle d’épaisseur
  • Contrôle de dureté shore D
  • Application le cas échéant dans le fond du réservoir d’une couche de peinture conductrice
  • Mesure de résistance électrique de surface et du courant de fuite de la couche conductrice
  • Essai longue durée et mise en dépression sur 3 jours avec un vide d’au moins 0,4 bar
  • Fourniture et pose d’un détecteur permanent de fuite conforme à la norme EN par compartiment dans boutique
  • Passage dans fourreaux existants, raccordement et fourniture des tuyauteries entre le détecteur et la chambre de visite de chaque réservoir, pour une longueur maximale de 5 mètres
  • Contrôle de pente de tuyauterie, 4% minimum
  • Obturation des fourreaux
  • Mise en service et vérification de l’installation de détection de fuite, fonctionnement de l’alarme et contrôle du déclanchement automatique de la pompe
  • Mise en propreté du chantier
  • Rédaction du procès-verbal de contrôle qualité

N’hésitez pas à nous contacter, nos devis sont gratuits !

Formulaire de contact

 

Verification